Dermatite atopique

Qu’est-ce que la dermatite atopique

La dermatite atopique ou eczéma atopique est un trouble de la barrière cutanée qui rend l’épiderme vulnérable et perméable aux agressions extérieures. Elle touche 1 enfant sur 51 et peut apparaitre dès l’âge de 2 mois. Souvent héréditaire, il est prouvé scientifiquement que si l’un des parents a eu cette problématique de peau, l’enfant a 40 à 50% de probabilité de l’avoir aussi. Et si ce sont les 2 parents qui l’ont eu, cela peut aller jusqu’à 80%².

 

La dermatite atopique est donc un trouble cutané fréquent qui doit être pris en charge le plus tôt possible. La connaissance des facteurs de risque, le diagnostic précoce et surtout des soins quotidiens adaptés sont des facteurs clés de cette prise en charge. L’application d’un émollient dès la naissance permet de réduire la probabilité de la dermatite atopique de 33 à 50%3

 

1 Etudes Watson W., 2011, ISAAC Steering Comlittee, 1998

² Böhme 2003, Taïb 2008

3. Eric L Simpson UK 2014, Kenta Horimukia japan 2014

 

Reconnaitre la peau atopique du bébé

 

Elle se manifeste par une sécheresse cutanée extrême sur le corps et le visage et alterne entre poussées d’eczéma accompagnées de plaques rouges localisées et période d’accalmies. Cela se traduit chez l’enfant par des sensations de démangeaisons parfois intenses qui peuvent altérer sa qualité de vie et notamment le sommeil. Si ces signes apparaissent, consultez un médecin pour un diagnostic approfondi.

 

 

 

Comprendre la peau atopique de votre bébé

 

La peau du bébé par rapport à celle de l’adulte

 

 

La peau de votre bébé est comme toutes les peaux de bébé, si belle et si parfaite en apparence mais elle recèle en fait une grande fragilité.

La peau du bébé présente à la naissance une barrière cutanée immature. Très fragile et vulnérable face aux agressions du quotidien, la peau du bébé n’atteindra un premier stade de maturité que vers l’âge de 2 ans.

 

Entre 0 et 2 ans, la peau du bébé est encore incapable de maintenir un bon niveau d’hydratation pourtant essentiel pour le bon fonctionnement des cellules de la peau.

La peau du bébé est dotée d’une richesse insoupçonnée : un capital en cellules souches unique qui lui permet de se régénérer tout au long de la vie. Ce capital cellulaire, qui est à son maximum à la naissance, est extrêmement vulnérable et fragile entre 0 et 2 ans.

 

Les spécificités de la peau du bébé par rapport à la peau adulte ont été prouvées scientifiquement grâce à un programme de recherche Mustela de plus de 10 ans sur la peau de l’enfant dès les premiers jours de vie, inédit au niveau mondial.

 

 

La peau atopique par rapport à la peau normale

 

Les chercheurs Mustela des laboratoires Expanscience ont analysé la physiologie de la peau atopique du bébé et de l’enfant et ont ainsi pu identifier ses caractéristiques

 

  • Déficience lipidique

 

La dermatite atopique est la conséquence de l’hyperméabilité d’une peau encore trop

fragile de certains nourrissons, qui ne peut se protéger des allergènes. Habituellement, pour se protéger, la peau forme une fine couche d’eau et de graisse (lipides) à sa surface : le film hydrolipidique. De plus, l’enveloppe cutanée forme un mur de brique solide qui assure son imperméabilité.

Dans le cas de l’atopie, le film hydrolipidique est moins épais et l’enveloppe cutanée est fragilisée. Les pertes en eau sont ainsi supérieures à la normale et sont responsables de la sécheresse cutanée. La peau perd son imperméabilité et n’assure plus son rôle de barrière face à certaines agressions : la porte est ouverte pour laisser passer les allergènes. Face à eux, la peau réagit !

 

  • Déséquilibres des défenses naturelles

 

Chez les enfants atopiques, le système immunitaire est plus sensible aux stimuli. Cette

sensibilité, associée aux sollicitations liées aux allergènes que la peau laisse pénétrer,

provoque une réaction inflammatoire intense au niveau de la peau qui se traduit par

des plaques rouges et des démangeaisons.

 

  • Un capital cellulaire altérée

 

Unique  pour toute une vie et à son maximum à la naissance, il est particulièrement vulnérable chez les peaux atopiques du bébé et de l’enfant

 

 

Répondre aux besoins de la peau atopique

 

Forts de ces découvertes, nos chercheurs ont sélectionné dans les soins Stelatopia 2 actifs naturels brevetés à l’efficacité cliniquement prouvée dès la naissance :

 

  •  Oléodistillat de Tournesol : aux propriétés apaisantes, apporte les lipides indispensables à la construction de la barrière cutanée

 

  •  Perséose d’Avocat : préserve la richesse cellulaire de la peau, hydrate et protège la barrière cutanée, agressés quotidiennement chez les peaux à tendance atopique.

 

 

Découvrir la gamme peau atopique Mustela bébé-enfant

 

Mustela propose sa nouvelle génération des soins Stelatopia® : une gamme complète d’hygiène et soin, spécifiquement conçue pour apaiser et relipider les peaux à tendance atopique des bébés et des enfants. Elle garantit une efficacité cliniquement prouvée et une haute tolérance dès la naissance1, testées sous contrôle dermatologique et pédiatrique.

 

Une application quotidienne des produits Stelatopia dès la naissance réduit de 51% la probabilité d’apparition des signes cliniques de la peau à tendance atopique à 9 mois 4

 

4. Etude clinique réalisée sur 113 bébés à probabilité élevée de développer une dermatite atopique (2 parents atopiques).

 

 

  •  Oléodistillat de Tournesol : aux propriétés apaisantes, apporte les lipides lipides indispensables à la constuction de la barrière cutanée

 

  •  Perséose d’Avocat : préserve la richesse cellulaire de la peau, hydrate et protège la barrière cutanée, agressés quotidiennement chez les peaux à tendance atopique.

 

 

Réagissez à cet article

Envoyer par Email