La chute de cheveux

Dermatologie

Dermatologie

Conseils d’experts

LA CHUTE DE CHEVEUX

L’un des petits bonheurs de la grossesse dont vous avez peut-être profité : une chevelure sublime ! Mais voilà que vous faites désormais une autre tête en les voyant tomber de façon importante. Rassurez-vous, tout cela s‘explique... et même se soigne !

MORAL ET HORMONAL

C’est aux 2ème et 3ème trimestres de votre grossesse que vos cheveux ont dû faire preuve d’une forme olympique. Sous l’effet des hormones œstrogènes et de la progestérone, ils ont poussé plus vite, ont peut-être gagné en volume et affiché une brillance à faire pâlir tous les adeptes de la beauté.

Aujourd’hui, c’est une autre histoire. Que ce soit lors d’un shampoing, sur l’oreiller ou sur votre brosse, vous vous apercevez qu’ils se laissent tomber. En fait, ce phénomène n’a rien d’étrange et touche une maman sur deux après la naissance. Il s’agit d’une chute de cheveux réactionnaire. Réaction à quoi ?
- Au nouveau bouleversement hormonal. Si les œstrogènes ont parfaitement rempli leur mission durant les neuf mois de grossesse pour stimuler votre organisme, les voilà qui vous laissent tranquille pour que vous puissiez retrouver le bon équilibre hormonal. Cette baisse d’hormone entraine naturellement la perte de cheveux. On parle alors d’alopécie post-partum ou d’effluvium telogène.
- Au nouveau bouleversement dans votre vie. Accueillir votre bébé et trouver vos nouvelles marques peut s’accompagner de stress et de fatigue. Vous l’aviez peut-être d’ailleurs déjà remarqué dans d’autres circonstances : ces deux facteurs provoquent la chute momentanée des cheveux.

Sans oublier qu’au quotidien, nous perdons une centaine de cheveux par jour. Durant la grossesse, ils ont été moins nombreux. Après la naissance, il y a « retour à la normale », voire « session de rattrapage », ce qui peut rendre cette manifestation encore plus impressionnante.

DIFFÉRENTS RYTHMES DE CROISIÈRE

C’est peut-être quelques semaines après l’accouchement que vous avez observé ce phénomène de chute de cheveux. Généralement, il apparait entre deux et cinq mois après la naissance de votre enfant. Si vous allaitez, la chute de vos cheveux peut apparaître plus tard puisque vos hormones évoluent différemment.

Très active au début, la chute de cheveux a tendance à diminuer au bout de quelques mois : un seul pour les plus chanceuses, trois ou quatre mois pour les autres. Au total, elle peut durer six mois environ. Cependant, vos cheveux recommenceront à pousser dès deux mois. Il vous faudra donc huit mois à un an pour retrouver votre chevelure (presque) d’avant grossesse !

Le sommet de la tête pourrait être la zone la plus concernée. Ailleurs, ce sont de cheveux plus fins et plus ternes que vous aurez à coiffer

QUE FAIRE POUR LUTTER CONTRE LA CHUTE DES CHEVEUX APRÈS L’ACCOUCHEMENT ?

Les aider ! Si vous ne pouvez pas empêcher vos cheveux de tomber, vous pouvez ralentir leur chute. D’une part, en renforçant la kératine pour rendre vos cheveux plus solides, et d’autre part, en stimulant la microcirculation du cuir chevelu pour accélérer leur repousse.

Ce qui peut participer à la repousse des cheveux :

- Une alimentation équilibrée et riche en fer, notamment pour son action sur la kératine et le cheveu : à vous les céréales au petit-déjeuner, le foie de volaille, le bœuf braisé, les huitres, les lentilles, le pain de seigle, certains fromages au déjeuner ou diner... mais également le cacao en poudre non sucré en pause gourmande !
- Chouchoutez vos cheveux avec des brossages en douceur et des coiffures qui ne les tirent ou ne les compriment trop, comme les chignons.
- N’hésitez pas à adopter des shampoings dermatologiques et des traitements spécifiques (ampoules, spray, sérum) disponibles en pharmacie. Ils contiennent des vitamines B5, B6 et B8, qui sont reconnues pour fortifier la fibre capillaire et faciliter la repousse des cheveux.
- Lorsque vous les appliquez, vous pouvez en profiter pour masser votre cuir chevelu en partant de la nuque et en remontant jusqu’en haut du crâne. Vous pouvez faire des petits ronds, avec vos doigts qui restent bien en contact de la peau : pour dessiner les ronds, c’est la peau qui bouge, pas le doigt. Ces mouvements se font sans friction, quelques minutes. En plus d’activer l’afflux du sang et de l’oxygène vers les racines, ils vous feront sentir la tête et l’esprit tout légers !
- Si vous n’allaitez pas, vous pouvez également vous tourner vers des compléments alimentaires spécifiques contre la chute de cheveux.

On dit aussi souvent que couper les cheveux, même de quelques centimètres, les rendent plus forts et en meilleur santé. Et si le moment était venu de tester ce carré ou ce dégradé qui vous tente depuis si longtemps ?

 

SUR LE MÊME THEME:

Après bébé, chouchoutez votre peau !
Après bébé, chouchoutez votre peau !

Vous rêvez de retrouver une peau douce, souple et ferme comme celle de votre bébé ? En optant pour les bons soins, vous allez facilement effacer les petites indélicatesses qu’a pu laisser votre grossesse sur votre épiderme et afficher votre bonheur de jeune maman dans tout son éclat !

Envoyer par Email