Eczéma atopique : influence du climat et des saison sur l'apparition des poussées?

La peau de votre bébé est son enveloppe protectrice avec le monde extérieur. Parce que la peau joue un double rôle protecteur et sensoriel, elle nécessite des soins adaptés et votre attention dès les premiers jours de la vie de votre bébé. Pour en prendre soin quotidiennement, il est nécessaire de savoir reconnaître le type de peau de votre bébé, de bien en comprendre les besoins pour y répondre spécifiquement avec des produits adaptés.

Rédigé en partenariat avec le Dr Clarence De BELILOVSKY, Dermatologue membre du cercle des experts Mustela

Climat et saisons : Des influences sur l’eczéma atopique ?

Le climat peut avoir une influence sur l'apparition de l'eczéma atopique de votre bébé.  

Pour savoir comment, il suffit de partir d’un constat simple : l’eczéma atopique aime particulièrement ce qui peut assécher la peau, la faire transpirer ou la mettre en contact avec des allergènes. Si le vent peut y contribuer pour son effet asséchant, climat humide ou tempéré ne sont, en revanche, pas ses meilleurs amis : le premier peut permettre à la peau de préserver son taux d’hydratation, le deuxième permet de ne pas avoir trop chaud.

Prévention de l'eczéma atopique pour chaque saison

Elles ont toutes des avantages et des inconvénients !

• Le point fort du printemps : ses températures. Ni trop chaudes, ni trop froides, elles sont un bonheur. Malheureusement, c’est aussi la saison du pollen et le moment où l’on s’occupe de son jardin, notamment en tondant le gazon. L’odeur de l’herbe coupée est certes un vrai plaisir, mais son contact est irritant. On veillera donc à :

- Ne pas trop multiplier les activités à l’extérieur ou à minimiser la durée pour ne pas prolonger le contact avec le pollen si votre enfant y est sensible.

- Pour la même raison, on évitera d’étendre le linge de son enfant à l’extérieur pour le faire sécher.

- On préférera les pantalons ou t-shirt à manches longues qui protègent les jambes et les bras des agressions potentielles.

• En été, le soleil pointe plus souvent le bout de son nez. Une très bonne nouvelle pour la peau ! En effet, il a des effets bénéfiques sur l’eczéma atopique. C’est le principe de la photothérapie. Il a même été observé que l’eczéma atopique est moins fréquent dans les régions où les index UV sont les plus élevés. Cependant, attention aux coups de soleil et coups de chaleur. On prévoira donc de :

- Toujours bien protéger la peau de son enfant avec un Lait solaire très haute protection sans parfum spécifique bébé-enfant, indiquée pour les peaux à tendance atopique et à l’indice élevé. On y pense moins mais même en ville, le visage, les bras ou les mollets peuvent être exposés.

- Limiter les sorties quand le soleil est à son summum.

- Préférer les activités qui ne font pas trop transpirer1.

- Appliquer autant de fois que nécessaire son soin émollient.
 

• L’automne prend le relais... C’est la fin des grosses chaleurs et il ne fait pas encore très froid, le pollen n’est plus là. Rien de particulier n’est à signaler... Vous pouvez savourer cette douce arrière-saison !
 

• L’hiver arrive. Synonyme de froid, il semble plutôt être une saison tranquille. Et pourtant !

- L’air froid justement : quand il est prononcé, il a le même effet asséchant que le chaud.

- Par ailleurs, pour affronter tous les petits degrés qui nous attendent dehors, on se couvre parfois trop. Du coup, risque de transpiration... et risque de démangeaisons ! Si anorak ou blouson sont de rigueur pour votre enfant, n’hésitez pas à jouer les superpositions de vêtements doux (avec un gilet par exemple) pour s’adapter aux différences de températures, une fois arrivé à la crèche ou chez la nourrice ! (v. Quels vêtements privilégier pour une peau à tendance atopique ?)

L’air sec. Lui aussi participe à assécher la peau. Aussi bien à l’extérieur qu’en intérieur, quand le chauffage est trop fort.
 

Sans être un ennemi, l’hiver est donc la période qui demande peut-être le plus d’attention. Cependant, votre soin émollient spécifique bébé-enfant sera toujours une excellente défense.

Pour finir, tout doit être aussi envisagé en fonction des régions. En effet, l’été dans le sud est rarement le même que dans le nord...

1 Lire Piscine, sport, jeux : que peut faire mon enfant en cas d’eczéma atopique ?

 

Vous aimerez aussi

Image
activité
Peau atopique

Atopie au quotidien

Piscine, sport, jeux : que peut faire mon enfant en cas d'eczéma atopique?

Image
sommeil
Peau atopique

Atopie au quotidien

Mon bébé dort mal à cause de l'eczéma atopique, que faire?

Image
eczema
Peau atopique

Comprendre et prévenir l'atopie

Qu'est ce que l'eczéma atopique?