La grossesse côté papa

Entre la naissance et deux ans, votre bébé va évoluer à une vitesse extraordinaire et chacun de ses progrès sera une nouvelle source d’émerveillement pour vous. Découvrez avec nous les grandes étapes de son développement et comment échanger avec lui pour l’aider à stimuler son éveil.

Votre compagne vient de vous l’annoncer : elle est enceinte et d’ici quelques mois, vous serez papa ! Cette nouvelle est une grande source de joie, mais parfois aussi d'angoisse : votre vie va changer, l'apparence physique de votre compagne aussi, et vous ne savez pas exactement à quoi vous attendre... Pas de panique : vous avez 9 mois pour vous préparer à l'arrivée de votre enfant, et vos inquiétudes sont parfaitement normales. Durant cette période très particulière, vous allez devoir accompagner et soutenir la future maman, mais aussi avancer doucement vers votre propre parentalité. Découvrez avec nous comment vous préparer au mieux pour le grand événement qui approche.

SOUTENIR LA FUTURE MAMAN AU QUOTIDIEN

La grossesse est un bouleversement considérable pour votre compagne, tant sur le plan physique qu’émotionnel. Tout au long des neuf mois qui viennent, elle aura besoin de votre soutien matériel et affectif.

  • Dès les premières semaines, elle peut souffrir de nausées parfois intenses. Pour la soulager, chargez-vous autant que possible de la préparation des repas : vous lui éviterez ainsi d’avoir à manipuler des aliments qui l’écœurent. Pensez aussi à lui amener quelque chose à manger avant qu’elle se lève le matin : cela permet souvent d’atténuer les nausées.
  • Globalement, la grossesse est une période très fatigante pour la future maman. Soulagez-la autant que possible des tâches matérielles et encouragez-la se reposer. Si vous trouvez parfois qu’elle ne se ménage pas assez par rapport à sa grossesse, discutez-en avec elle et offrez-lui votre aide et votre soutien pour qu'elle puisse ralentir le rythme.
  • Vous pouvez aussi être surpris par ses sautes d’humeur : elles sont notamment liées aux bouleversements hormonaux, qui entraînent bien souvent une sensibilité à fleur de peau. Soyez patient et à l’écoute, rassurez-la si elle se montre angoissée.
  • A partir du 2e trimestre de grossesse, votre compagne commence à être fatiguée par le poids de son ventre, qui rend pénible toute activité physique et même la simple station debout. Soulagez-la dès que vous le pouvez : faites les courses à sa place, portez les charges lourdes, chargez-vous du ménage ou de la cuisine, ralentissez le pas pour qu’elle puisse marcher à vos côtés si elle a tendance à s’essouffler…
  • Si elle souffre de maux de dos ou de lourdeur dans les jambes (des troubles fréquents surtout en fin de grossesse), proposez-lui un massage pour la détendre. Ces moments tendres seront aussi l’occasion de vous retrouver en toute intimité.
  • La sexualité du couple est souvent chamboulée au cours de la grossesse, et la libido de votre compagne peut être moins intense que d’habitude. Parfois, la grossesse modifie aussi les réactions physiques : moindre lubrification vaginale, douleurs à la pénétration ou contractions utérines post-orgasmiques peuvent aussi amoindrir son désir. Montrez-vous patient et compréhensif, et évitez d’en faire un sujet de discorde.

VOUS INVESTIR DANS LA GROSSESSE

Dès les premières semaines de grossesse, votre compagne ressent dans tout son corps le changement à l’œuvre. Pour vous, tout cela reste bien abstrait, et il vous est parfois difficile de vous investir autant qu’elle dans l’attente du grand événement… De nombreux petits gestes pourront vous aider à prendre conscience de votre future paternité et témoigner à la future maman de votre engagement.

  • Si vous en avez la possibilité, accompagnez-la à ses rendez-vous de suivi de grossesse chez son gynécologue ou sa sage-femme. Cela vous permettra de poser vos questions et d’entendre en même temps qu’elle les conseils et recommandations qui lui seront donnés. Dès le 2e mois de grossesse, cela vous donnera aussi l'occasion d'entendre la vie qui couve dans son ventre, par l’écoute des battements cardiaques de l’embryon. Un son magique et souvent bouleversant qui contribuera à ancrer la réalité de la grossesse en vous.
  • De même, arrangez-vous pour être présent lors des trois échographies principales. Vous pourrez ainsi voir votre bébé, réaliser à quel point il bouge, il est actif, vivant ! A l’issue de chaque examen, n’hésitez pas à poser des questions au praticien ou à lui demander de vous montrer à nouveau quelques images de votre enfant si vous en ressentez l’envie.
  • Lors du choix de votre méthode de préparation à l’accouchement, pensez à l’haptonomie : définie comme la science de l’affectivité, elle offre une place privilégiée au futur papa. Les séances peuvent commencer dès que les mouvements du bébé sont perceptibles pour votre compagne. Fondée sur le dialogue avec votre enfant via des touchers spécifiques, l'haptonomie vous offre une voie unique pour établir une communication affective avec lui.
  • N'hésitez pas à vous impliquer avec votre compagne dans le choix de la maternité. Même si ce choix est souvent fait par la future maman en fonction de son projet d’accouchement, donnez votre avis : l’accueil des papas en préparation à la naissance, en salle d’accouchement et pendant le séjour en maternité sont des critères importants pour vous comme pour elle ! Le respect de la place que vous aurez envie de prendre auprès d’elle pendant et après la naissance est important pour vous aider à entrer dans votre nouveau rôle de père.
  • Lorsque votre compagne aura commencé à sentir bouger votre bébé, tentez à votre tour de le percevoir en plaçant vos mains sur le bas de son ventre. Au début, ne vous attendez pas à ressentir de grands coups, mais plutôt une présence qui remplit votre main ou une sensation comparable à de petites bulles qui éclatent. Si vous ne percevez encore rien, soyez patient et renouvelez l'expérience quelques jours après.
  • Lorsque vous aurez réussi à sentir votre bébé, accordez-vous un moment calme que vous consacrerez pleinement à la communication avec lui, chaque jour si possible. Vous pouvez non seulement le toucher à travers le ventre, mais aussi lui parler, lui faire écouter de la musique... 
  • Pour vous projeter dans la vie future avec votre enfant, investissez-vous dans la préparation matérielle de son arrivée : occupez-vous de repeindre sa chambre, participez au choix des meubles ou de la poussette qui vous comblera de fierté quand vous promènerez votre bébé ! Votre compagne sera certainement touchée de vous voir si impliqué.

Vous aimerez aussi

Image
advice_serenite_mini.jpg

Douleur pendant la grossesse : comment distinguer une contraction et une douleur ligamentaire ?

Image
bain
Naissance

1ers soins et 1ers gestes

Le bain, un moment privilégié pour votre bébé

Image
depart vacance
Bébé

Vie quotidienne

Départ en vacances