Quand peut-on espérer une amélioration voire une disparition de la dermatite?

La peau de votre bébé est son enveloppe protectrice avec le monde extérieur. Parce que la peau joue un double rôle protecteur et sensoriel, elle nécessite des soins adaptés et votre attention dès les premiers jours de la vie de votre bébé. Pour en prendre soin quotidiennement, il est nécessaire de savoir reconnaître le type de peau de votre bébé, de bien en comprendre les besoins pour y répondre spécifiquement avec des produits adaptés.

Rédigé en partenariat avec le Dr Clarence De BELILOVSKY, Dermatologue membre du cercle des experts Mustela

Différents facteurs en jeu

C’est la bonne nouvelle de l’eczéma atopique : s’il apparait très tôt, il a tendance à s’atténuer avec l’âge, voire disparaitre ! Mais quand ? Tout dépendra de la sensibilité de votre enfant. Tout dépendra également des soins réguliers au quotidien, de son environnement, ses activités... Aussi bien en période de crise que d’accalmie. Ce sont même principalement ces dernières qui peuvent jouer en votre faveur. Sans garantir une éradication totale, prendre soin au quotidien est essentiel, prévenir est primordial ! Autant mettre toutes les chances de son côté.
 

Évolution et phase des poussées de dermatite atopique

Concrètement, petit panorama des évolutions généralement observées :
 
• Les premiers signes d’un eczéma atopique peuvent apparaître dès 2 mois, parfois même avant. Jusqu’à un an, il se manifestera principalement sur les parties joufflues de votre bébé : son menton, ses joues, ses bras, son ventre... Il pourra aussi se localiser sur ses mollets, ses petits pieds. À cet âge, l’eczéma atopique évolue déjà par poussées, notamment lors des premières dents et des infections rhinopharyngées.
 
• Après un an, l’eczéma atopique va petit à petit déménager. Il abandonne les parties bombées pour se cacher au niveau des plis : coudes, jambes, nuque, arrière des genoux, poignets... et même derrière les oreilles, une place qui en fait sa particularité.

• Vers l’âge de trois ou quatre ans, il continuera à se manifester dans les plis mais aussi les mains et le visage, autour de la bouche et au niveau des paupières. Cependant, les poussées pourront commencer à être moins fortes.

• Vers cinq ou six ans, c’est peut-être l’heure de la libération ! Les grandes poussées d’eczéma pourront avoir disparues, même si la peau de votre enfant reste très sèche et qu’il faudra continuer à lui accorder des soins particuliers.
 
Faut-il maintenant attendre avec impatience que votre enfant se rapproche de l’âge de raison ? Pas si simple... Contre tout attente, l’eczéma pourrait s’en aller beaucoup plus tôt vers deux ans, voire au bout de quelques mois. Il peut aussi élire domicile jusqu’à la puberté ou, plus rarement, persister jusqu’à l’âge adulte. Pourquoi ? On ne le sait pas encore. On sait juste que ce n’est pas lié à la façon dont il aura été traité. Une chose est certaine, il s’atténue. Une dernière bonne nouvelle pour la route ?  Même si les poussées sont sévères et régulières, elles ne laisseront aucune séquelle sur la peau !
 

Vous aimerez aussi

Image
atopie
Peau atopique

Comprendre et prévenir l'atopie

Comment soigner une peau à tendance atopique?

Image
reconnaitre
Peau atopique

Comprendre et prévenir l'atopie

Comment reconnaitre une peau à tendance atopique?

Image
eczema
Peau atopique

Comprendre et prévenir l'atopie

Qu'est ce que l'eczéma atopique?